Beaucoup de citadins utilisent leur balcon pour planter des fleurs et optent pour un extérieur ornemental. Sachez que même si vous n’avez pas la chance d’avoir un jardin où aménager un vrai potager, vous avez la possibilité de cultiver des légumes à la place (ou en parallèle). En effet, le jardinage urbain est désormais tendance et vous permet d’agrémenter vos plats avec des légumes bio. Cultiver des tomates cerise, herbes aromatiques ou autres mini légumes…beaucoup de choix s’offrent à vous à condition de bien installer son petit coin de verdure selon la disposition de son balcon. Découvrez nos idées pour aménager votre mini potager sur balcon, terrasse ou perron avec des conteneurs.

Où placer son mini potager ?

Prenez en compte l’exposition de votre balcon

Les légumes ont besoin de soleil pour pousser et mûrir. En règle générale, il est recommandé de placer son petit potager dans un coin ensoleillé et à l’abri du vent. Si vous n’êtes pas exposé plein sud, assurez-vous que vos plantes reçoivent au moins quelques rayons de soleil dans la journée. Néanmoins, faites attention à bien sélectionner vos légumes en fonction de leur besoin en soleil car, par exemple, la laitue ne supporte pas bien le soleil. Il faudra alors la mettre soit dans un petit coin d’ombre, soit derrière d’autres pots.

Les zones ombragées ne sont pas des obstacles. Il faut tout d’abord distinguer l’ombrage partiel de l’ombrage total. Dans le cas de l’ombrage partiel, les plantes peuvent recevoir 3 à 6 heures de soleil direct dans la journée. Les légumes adaptés à cette exposition mi-ombragée sont les légumes-feuilles (laitue, roquette, blette, épinard, etc.)

Dans le cas de l’ombrage total, si votre balcon est exposé nord, et que vous ne bénéficiez de la lumière du soleil à aucun moment de la journée, vous n’avez pas beaucoup de choix. Optez pour de la menthe qui est une espèce invasive et qui n’est pas très difficile.

Et oui ! N’oubliez pas que toutes les plantes ont besoin de soleil.

Renseignez-vous auprès de votre copropriété

On a tendance à l’oublier mais le balcon fait partie des « parties communes » (entre guillemets), car, même s’il vous appartient, certaines copropriétés ont des règlements. Ainsi, si vous vous lancer dans le jardinage citadin, n’oubliez pas de vous renseigner sur :

  • Le respect de l’esthétique de votre immeuble
    (notamment si vous avez des installations visibles de l’extérieur ou si des lianes recouvrent le garde-corps.)
  • Le poids de charge autorisé sur les balcons de votre immeuble
  • La nuisance du voisinage
    (notamment le bruit régulier de l’écoulement de l’eau d’arrosage)

Comment aménager votre mini potager ?

La culture potagère urbaine n’est pas incompatible avec l’esthétique de votre balcon.

Si votre balcon est exposé plein sud, n’hésitez pas à choisir des pots et jardinières de couleurs vives et à bannir les couleurs sombres. Avec cette exposition, vos cultures risquent de se dessécher plus vite. L’astuce est de couvrir la terre d’un paillage afin de garder l’humidité.

L’ensoleillement sur le balcon est également l’occasion d’accrocher des pots suspendus avec des tomates cerises par exemple.

Si votre balcon est exposé Nord ou Est, mi ombragé, vous pouvez opter pour des pots et jardinières en bois pour un côté rustique ou en métal pour un côté plus contemporain.

Si vous êtes fan de récup, vous pouvez également optez pour des cagettes profondes, récupérées devant les supermarchés bio ou dans les marchés. Posées côte-à-côte au sol ou sur un meuble extérieur, elles confèrent un air de jardin, de « vrai » potager en pleine terre. Sinon, il existe des carrés de potager de toutes dimension, que vous pouvez acheter directement sur internet pour mieux aménager votre balcon sur mesure.

Quel conteneur choisir pour son mini potager ?

Les conteneurs sont la solution pour jardiner dans les petits espaces, en ville, hors sol, pour tous les niveaux en jardinerie et de récolter vos fruits et légumes toute l’année. Le choix de votre conteneur va bien entendu dépendre :

– du prix
– de l’espace alloué sur votre balcon
– des légumes que vous souhaitez cultiver

Carré de potager surélevé

Prix : 99,90 euros

Le carré de potager est en général au sol mais peut également être surélevé. Il vous permet un certain confort puisque vous n’avez pas besoin de vous pencher.

Avantages: Les séparations vous permettent de planter ce que vous souhaitez, tout en vous assurant de cultiver des espèces qui vont ensemble.

Lot de 5 pots empilables

Prix : 66,95 euros

Cette installation potagère est idéale pour les petits espaces notamment les balcons et terrasses où elle ne prendra pas beaucoup de place. Superposables, les pots n’empêcheront pas la pousse des plantes. Ce modèle est notamment recommandé pour la culture des pommes de terre mais peut très bien accueillir d’autres légumes racines tels que les radis, carottes ou les endives, des cultures potagères qui peuvent vite être encombrantes.

Avantages : gain de place et distribution d’eau d’arrosage par le haut.
Avis des autres utilisateurs : dans l’ensemble, le produit ont conquis les acheteurs.

Jardinière sur pied

Prix : 29,99 euros

Ce modèle de jardinière pourra servir de décoration et se fondre dans l’aménagement de votre balcon ou terrasse. En plus d’être esthétique, il est astucieux et permet d’évacuer le trop plein d’eau par les pieds.

Légumes : vous pouvez planter des petits légumes tels que les tomates et le basilic qui aiment être ensemble.

Astuces : Vous pouvez également ajouter un couvercle transparent, vendu séparément pour couvrir vos plantations par temps vrai et vous en servir comme une mini serre.

Pour remplir votre jardinière, pensez à mettre des billes d’argiles ou autres cailloux pour le drainage et ensuite verser votre terreau.

Potager surélevé comme une mini serre

Prix : 179,99 euros

Cette jardinière s’apparente à une mini serre dans la mesure où elle se compose de vitres et d’un couvercle pour éviter le gel en hiver. Elle est idéale pour planter les herbes aromatiques (menthe, persil, coriandre, etc.)

Astuces : Si vous prévoyez de la laisser dehors par tous les temps, mettez une couche de peinture spéciale pour qu’elle résiste aux intempéries.

Finalement, jardiner en ville, dans un petit espace est possible à condition de bien choisir vos conteneurs, les plantes dans votre mini potager et bien l’aménager en fonction de l’exposition souhaitées de vos plantes. Il convient également de penser à la rotation des cultures, mais ça, c’est une autre histoire…

Consultez nos articles complémentaires :

Quels légumes planter sur votre balcon?