On a tendance à ne pas y penser et beaucoup de gens l’ignorent mais l’eau est une ressource qui se rarifie : on pense notamment aux périodes de sécheresse de plus en plus fréquentes aux quatre coins du monde. C’est pourquoi, face à notre consommation de plus en plus conséquente, il devient urgent de trouver des astuces pour économiser l’eau dans notre quotidien. Le récupérateur d’eau de pluie peut être alors une solution efficace pour les personnes possédant un jardin, une terrasse et même un balcon.

Ainsi les personnes en appartement sont également concernées mais doivent néanmoins se renseigner sur les règlementations dans leur copropriété pour récupérer l’eau de pluie dans les gouttières. Dans cet article, nous vous disons tout sur les récupérateurs d’eaux pluviales.

Pourquoi utiliser un récupérateur d’eau de pluie ?

Si vous possédez un jardin, vous savez déjà que l’arrosage de votre pelouse, potager ou vos fleurs constitue une bonne dépense dans votre facture d’eau. Ensuite, il faut savoir qu’en France, nous consommons jusqu’à 300 litres d’eau par personne, par jour, dont la moitié de notre consommation ne nécessite pas forcément de l’eau potable : arrosage du potager, toilettes, lavage du sol, etc. Attention, cette pratique est réglementée depuis 2008 notamment sur l’utilisation précise de cette eau à l’extérieur du bâtiment. Cela signifie que cette eau est bien entendu impropre à la consommation et qu’elle ne doit pas être utilisée pour laver vos légumes par exemple.

Le système de récupération de l’eau de pluie permet donc de recycler les eaux pluviales tout en faisant des économies.

Que vous utilisiez une citerne, une cuve ou une amphore, votre récipient constitue alors votre réserve d’eau de pluie pour la semaine/ mois, selon votre capacité de stockage, pour un usage domestique, notamment l’arrosage de vos plantes intérieur ou potager.

Comment récolter l’eau de pluie sur un balcon ?

Le récupérateur d’eau de pluie classique est une cuve ou citerne de récupération, souvent en forme de tonneau, qui est raccordé à une descente de gouttière. Cette dernière sert à canaliser l’eau de pluie sur les toits. Ainsi, le récupérateur permet de récupérer les eaux pluviales sur le toit après une averse, en été comme en hiver. Il est également possible d’ajouter un petit robinet au collecteur pour faciliter la récolte de l’eau.

Certaines gouttières ont une grille de protection pour filtrer l’eau et empêcher les feuilles mortes et autres déchets qui pourraient polluer l’eau. Si ce n’est pas le cas, et si votre cuve est ouverte, vous pouvez installer une moustiquaire pour filtrer même les moustiques et autres insectes.

Renseignez-vous auprès de votre copropriété

Si vous êtes dans un appartement, que vous soyez propriétaire ou locataire, il est indispensable de vous renseigner auprès de votre syndic. Tout d’abord, pour pouvoir percer un trou dans la gouttière mais ensuite, parce que vous devrez vous limiter en termes de volumes d’eau récupéré selon la règlementation de votre copropriété. Chaque balcon a une charge maximale supportable, au-delà de laquelle, il peut s’effondrer. S’il ne pleut pas souvent et si votre collecteur d’eau n’est jamais rempli, pas de soucis. Mais pensez au cas d’une forte précipitation. L’idéal est donc de pouvoir fermer l’arrivée d’eau au niveau de la gouttière dans ce cas précis.

Il est donc important de prendre en compte cet élément lors de votre choix de modèle de récupérateur de pluie.

Comment choisir votre récupérateur de pluie ?

Les deux types de récupérateurs d’eaux pluviales que l’on trouve sur le marché sont tout d’abord ceux en plastique (polyéthylène, PVC) et ensuite ceux en pierre, plus lourds et donc moins adaptés au balcon. Les principaux conseils que nous vous donnerons, seront de choisir votre modèle de récupérateur d’eau pour balcon ou terrasse en fonction de :

  • Volume d’eau dont vous aurez besoin (quelle utilisation ?)
  • Poids de la cuve (renseignez-vous auprès de votre copropriété)
  • Matériau de la cuve qui peut influer sur le poids
  • Utilisation avec ou sans gouttière
  • Esthétique

Réservoir à eau de pluie vert pour petits espaces 100L

59,99 EUR

Amphore réservoir à eau de pluie avec robinet 210L
129,00 EUR

Récupérateur d’eau en forme de tonneau/ baril en bois 120L
159,99 EUR

Les modèles que nous vous avons présentés sont particulièrement adaptés pour les terrasses et balcons dotés de gouttières. Néanmoins, sachez que certains peuvent s’utiliser sans gouttière à condition de ne pas avoir de toit au-dessus.

Comment récupérer l’eau de pluie sans gouttière ni toiture?

Pour les personnes qui ne peuvent ni percer leur gouttière, ou qui n’ont pas de toiture vous avez toujours la possibilité d’installer une bâche avec trou à installer sur l’ouverture de la cuve ou autre réservoir. L’idée est de tendre la bâche pour qu’elle canalise l’eau les jours de pluie et qu’elle tombe dans la cuve. Pour mettre la bâche en tension, vous pouvez attacher les quatre coins de la bâche en hauteur. Vous trouverez ici une astuce ingénieuse pour fabriquer un système de récupérateur d’eau de pluie sans gouttière avec une armature de parasol et une bâche.

CONCLUSION   
Si vous avez bien lu cet article, vous saurez qu’utiliser un récupérateur d’eau de pluie est donc un geste pour l’environnement. Surtout pour les propriétaires de pavillons et grands jardins qui ont largement la place d’en installer plusieurs et d’utiliser les eaux usées pour les toilettes ou le lavage de sols, qui n’ont pas besoin d’eau potable. Quand votre facture arrivera, votre portefeuille vous remerciera 😊