Partir en vacances, faire ses valises, éteindre le gaz, vérifier que la porte est bien fermée… n’avez-vous rien oublié ? Vos plantes ! Dépendantes de vous, elles sont comme vos animaux de compagnie. Ainsi, même en votre absence, elles ont besoin d’un arrosage régulier. Cela est d’autant plus vrai pendant les vacances d’été où l’on fait désormais face à des périodes de canicules insupportables.

Si vos voisins ne sont pas disponibles pendant votre absence, sachez qu’il est possible de garder vos plantes hydratées jusqu’à votre retour.

Comment bien arroser vos plantes ?

Pour les jardiniers en herbe, voici 2 techniques pour arroser abondamment sur votre balcon :

  • Laisser tremper la base des pots et contenants dans l’eau jusqu’à ce que l’eau remonte au-dessus.
  • Arroser avec un tuyau d’arrosage si vous en avez un, sinon un arrosoir, jusqu’à ce que la terre ait bien absorber l’eau.

Quelques astuces d’arrosage pendant les vacances pour mettre toutes les chances de votre côté.

  • Pour vérifier que la terre est bien humide, vous pouvez mettre un doigt dans la terre.
  • Veillez à ne pas asperger les feuilles mais surtout la terre.
  • Mettre les plantes à l’ombre afin de maintenir l’hydratation et ralentir le dessèchement

3 astuces DIY pour un arrosage automatique goutte à goutte

Il existe des astuces pour créer votre système de micro-irrigation sur votre balcon et donner une quantité d’eau nécessaire à vos plantes pendant votre absence. Le système d’arrosage goutte à goutte est une solution de secours permettant un arrosage automatique avec la juste quantité d’eau nécessaire aux plantes, de quoi économiser de l’eau. La durée d’arrosage doit cependant être limitée aux courtes durées.

La taille des récipients pourra varier selon la durée de votre absence mais ce système d’irrigation s’installe au pied des plantes :

  1. Arroser avec une bouteille d’eau en verre retournée
    Récupérez une bouteille de vin ou de bière selon les besoins en eau de votre plante. Bouchez le trou avec votre pouce et enfoncez le goulot de la bouteille dans la terre. Mettez un repère sur la bouteille et revenez un peu plus tard pour voir si l’eau est descendue. SI ce n’est pas le cas, c’est que la terre est trop dure et sèche et qu’elle n’absorbe pas l’eau. Si c’est l’inverse, c’est que la terre n’est pas assez tassée.
  2. Arroser avec une bouteille d’eau en plastique dans la terre
    Prenez une petite bouteille en plastique vide qu’il faudra enterrer dans la terre. Avant cela, faites des trous au-dessous puis sur une des faces de la bouteille, qui sera en contact avec les racines.
  3. Arroser par capillarité
    Prenez un pot, une bouteille ou autre récipient ainsi qu’une ficelle en coton (ou un tissu en coton). Vérifiez que le récipient soit plus grand que le pot de la plante ou bien rehausser le pot. Mettez les extrémités dans le récipient d’eau et dans la terre de la plante (à environ 3 pouces de profondeur).

Installez un kit d’arrosage automatique pendant vos vacances

Si vous ne souhaitez pas fabriquer votre kit d’arrosage automatique vous-même, où si vous souhaitez compléter votre kit irrigation DIY, sachez qu’il existe sur le marché des kits tous prêts.

Si vous souhaitez acheter votre kit d’arrosage pour balcon, voici une sélection de 3 produits:

Conclusion

Ces techniques d’arrosage sont surtout préconisées pour les plantes d’intérieur et d’extérieur en pot ou jardinières, ou les petits potagers de balcon… en bref, les petites surfaces. Pour les grandes surfaces, type grands potagers, il vous faudra investir dans d’autres matériels type tuyaux d’arrosage troués, programmateurs d’arrosages reliés à un tuyau ou même compter sur l’eau de pluie. Les systèmes d’irrigation automatique permettent dans la plupart des cas d’économiser de l’eau dans la mesure où contrôlez l’alimentation en eau et apportez à votre plante la quantité d’eau nécessaire à sa croissance (et à sa survie). De plus, vous n’avez pas besoin de contrôler la fréquence d’arrosage.